Les Etrusques, un peuple mystérieux, jeudi 13/02 à La Garde

Séance du jeudi 13 février 14h30 à La Garde (Auditorium Gérard Philipe) animée par Claire Joncheray, Archéologue, historienne et guide-conférencière.

Les Étrusques sont présentés souvent comme un peuple mystérieux avec des statues au sourire énigmatique. Cependant depuis une trentaine d’années, les recherches archéologiques programmées et les nouvelles découvertes fortuites en Toscane, en Campanie ou en plaine padane ont permis de renouveler notre compréhension du monde étrusque.

Si de grandes découvertes dans le domaine linguistique et celui de l’urbanisme ont été réalisées, le manque de sources littéraires directes laisse douter de l’interprétation de ces données. C’est pourquoi l’interrogation posée par Jean-Paul Thuillier dans le titre de son manuel « Les Étrusques : la fin d’un mystère ? », publié chez Gallimard en 1990, est toujours d’actualité.

Cette conférence propose une initiation chronologique au monde étrusque. Nous évoquerons pour chaque période historique ses productions artisanales spécifiques, des peintures funéraires aux urnes en albâtre.

Les Étrusques existent et se structurent grâce aux apports et aux échanges avec le monde oriental, à travers l’arrivée des Phéniciens et celle des Grecs dès le VIIIe siècle av. J.-C. Aux Ve et IVe siècles, le réveil des populations des montagnes, l’hégémonie de Syracuse et l’installation des Celtes dans le nord de la péninsule italique affaiblissent considérablement les cités étrusques. Progressivement, chaque ville choisit son camp face à la puissance montante de Rome.

La poule ou l’oeuf en premier ? La clé quantique, mardi 21/01 au Pradet

Séance du mardi 21 janvier à 14h30 au Pradet (Espace des Arts) animée par Philippe Granarolo, Philosophe et Virginie Langlois, Physicienne.

Quand la philosophie quantique révèle l’Extra-Ordinaire de notre quotidien : une conférence atypique, philosophique et quantique

Même si des dimensions majeures de la physique quantique seront présentées au cours de cette conférence atypique à deux voix, c’est bien la philosophie quantique qui sera le cœur du sujet.

En effet pour Virginie Langlois et Philippe Granarolo, la théorie quantique est porteuse d’une nouvelle vision du monde, elle est porteuse de ce que les spécialistes d’histoire des sciences appellent un “nouveau paradigme”.
Ce modèle que les deux auteurs ont rendu accessible dans leur récent ouvrage Dessine-moi un chat de Schrödinger (Éditions Parole, novembre 2019), ils le rendent plus accessible encore dans une conférence qui “met en scène” le nouveau modèle.
Le public pourrait bien connaître quelque chose comme un “éveil” en les écoutant.

A la découverte de l’œnologie, jeudi 16/01 à La Garde

Séance du jeudi 16 janvier 14h30 à La Garde (Auditorium Gérard Philipe) animée par Christian Scalisi, Maitre Sommelier, Ambassadeur des vins de Provence.

  • La place des vins Français par rapport aux vins du monde, savoir s’ouvrir à d’autres cultures viticoles. Les pays voisins et leurs richesses. Où les trouver ?
  • La Provence et ses vins rosés : Comment est-il compris, est-ce une mode ?
    Mieux le comprendre et le considérer à sa juste valeur. Les terroirs des vins rosés.
  • Comment mieux acheter son vin. Les conseils et les pièges à éviter.
  • Comment mieux le servir.
  • Échanges et questions.

Voyage à Jérusalem, jeudi 12/12 à La Garde

Séance du jeudi 12 décembre 14h30 à La Garde (Auditorium Gérard Philipe) animée par le père Alexis Wiehe, curé-archiprêtre de la cathédrale de Toulon.

Ville de la paix, meurtrie par les nombreuses violences qui ont marquées son histoire, Jérusalem est un carrefour de civilisations et de religions.

Après y avoir vécu une année, le père Alexis y retourne régulièrement pour accompagner des groupes de pèlerins.

A partir de son expérience, il nous retracera l’histoire de cette ville, ses racines bibliques, ses particularités et sa situation actuelle.

En relisant les grandes étapes de sa construction, le père Alexis nous partagera sa passion pour cette ville sainte en soulignant surtout la valeur qui lui est donnée par les religions monothéistes, et les enjeux qui planent aujourd’hui sur ce lieu unique au monde.

La politique d’expansion maritime actuelle de la Chine, mardi 03/12 au Pradet

Séance du mardi 03 décembre 14h30 au Pradet (Espace des Arts) animée par l’Amiral Georges Prud’homme, ancien officier de marine, ancien directeur du Musée National de la Marine.

Afin d’étendre son influence économique et militaire à travers l’Eurasie, la Chine s’est lancée dans un exceptionnel programme de conquêtes baptisé « Les Nouvelles routes de la Soie » ou OBOR : One Belt, one Road.

Cette « Route de la Soie » est composé de deux axes, l’un terrestre et l’autre maritime.

La présentation s’attachera à présenter l’ensemble des moyens développés par la Chine sur l’axe maritime pour :

  • développer ses marines de guerre et commerciale,
  • agrandir sa Zone exclusive économique (ZEE) en Mer de Chine, en transformant les îlots Paracels et Spartley en bases aéronavales,
  • Racheter des ports étrangers, centres névralgiques sur les routes maritimes mondiales (Djibouti, Athènes, Tanger).

Cette nouvelle roue de la soie préfigure un bouleversement stratégique majeur des années futures.

Les violences psychologiques, jeudi 28/11 à La Garde

Séance du jeudi 28 novembre 14h30 à La Garde (Auditorium Gérard Philipe) animée par Henri Roig.

LES VIOLENCES PSYCHOLOGIQUES : UN MAL RÉSISTANT, UNE MENACE PERSISTANTE

Les violences psychologiques ont toujours fait partie des instruments de maltraitance que certains humains ont réservé à leurs contemporains.
C’est pourtant très tardivement, que des dispositions ont été prises pour dénoncer et traiter ces agissements, responsables de fortes souffrances.

A partir d’une information généraliste, éclairée d’une situation vécue, le conférencier propose de présenter les éléments d’installation des violences psychologiques, les conséquences individuelles et collectives de ces situations, leur traitement et en priorité leur prévention.

Si l’environnement professionnel a été visé par les premières mesures correctives, c’est dans l’environnement familial, relationnel, social que la vigilance et les interventions se sont ensuite focalisées, avant d’élargir leur implication dans le monde scolaire et de l’apprentissage.

Nul individu n’est protégé des agissements de ce type à son encontre, et c’est donc bien une réelle menace qui pèse dans notre environnement proche et quotidien ,qui exige vigilance et réactivité.

Les pulsions en milieu de vie, mardi 12/11 au Pradet

Séance du mardi 12 novembre 14h30 au Pradet (Espace des Arts) animée par Alain Fondacci, Psychanalyste, membre de la Société Psychanalytique de Paris.

Parler des pulsions en milieu de vie c’est essayer d’évoquer avec une certaine pudeur les remaniements psychiques auxquels chacun de nous se trouve confronté face au vieillissement ou à la suite de déconvenues plus ou bien supportées.

Je me souviens par exemple de la première fois où une femme assez jeune me proposa son siège dans le bus ! Ce sont les formes et les possibilités de ce qu’on appelle travail de deuil – parfois sans trop savoir de quoi il s’agit – que nous regarderons ensemble…

Correspondance entre art et musique, jeudi 07/11 à La Garde

Séance du jeudi 07 novembre 16h00 à La Garde (Auditorium Gérard Philipe) animée par Bruno Rodriguez.

LA MUSIQUE ET LES BEAUX ARTS A LA RENAISSANCE

Cette conférence mettra en évidence les correspondances esthétiques, philosophiques, religieuses entre la musique , la littérature et les Beaux Arts (peinture, architecture et sculpture) durant la période de la seconde renaissance et du maniérisme, d’abord à Rome jusqu’en 1527 (date du sac de la ville) puis à Venise. Cette conférence sera illustrée par de nombreux exemples à la fois musicaux, picturaux, architecturaux, et sculpturaux .

La conférence sera suivie par un concert de I’ ensemble de chanteurs Quinte et Sens.

Le cinéma d’Ingmar Bergman, jeudi 17/10 à La Garde

Séance du jeudi 17 octobre 14h30 à La Garde (Salle Justin Mussou) animée par Kamel Benkaaba, Historien du Cinéma

Ingmar Bergman est peut-être le cinéaste qui représente le mieux l’apogée du cinéma d’auteur européen. Il a exercé et exerce encore aujourd’hui un pouvoir de fascination de tous les instants en raison de la complexité de son œuvre.

Parmi les thèmes que l’on peut recenser dans la filmographie du réalisateur suédois, on trouve l’absence et le silence de Dieu, la mort, la peur de la solitude, les déchirements du couple ou le théâtre.

Ces thèmes caractéristiques de l’univers bergmanien ont apporté une approche nouvelle du traitement des questions existentielles au cinéma.

La conférence montrera en quoi le cinéaste suédois a redéfini les potentialités de l’art cinématographique et pourquoi il demeure une influence majeure pour les réalisateurs contemporains..

Le cinéma de Luchino Visconti, mardi 15/10 au Pradet

Séance du mardi 15 octobre 14h30 au Pradet (Espace des Arts) animée par Kamel Benkaaba, Historien du Cinéma

Considéré comme l’un des plus grands réalisateurs de l’histoire du cinéma et comme l’un des plus grands metteurs en scène de théâtre et d’opéra, Luchino Visconti a marqué de son empreinte indélébile ces pratiques artistiques.

L’aspect le plus remarquable de l’art de Visconti est l’attention qu’il porte aux différentes dimensions temporelles du récit. Visconti a par exemple nourri pendant de nombreuses années le projet d’adapter à l’écran l’œuvre monumentale de Marcel Proust À la recherche du temps perdu (1913-1927).

Même si ce projet ne sera jamais réalisé, la filmographie de Visconti présente de nombreuses affinités avec l’univers proustien. Le caractère pluridimensionnel du temps est remarquablement formulé par  Tancrède, le personnage du Guépard (1963) interprété par Alain Delon : « Pour que tout reste comme avant, il faut que tout change ».

La conférence mettra en évidence l’importance du temps chez Visconti  aux niveaux thématique et formel à travers l’analyse d’extraits de ses films.